26/05/2014

Le potentiel de Vétiver pour augmenter la recharge des nappes phréatiques

       

Jusqu'à nos jours, le monde connaît une baisse critique dans la disponibilité, et de qualité, de l'eau.

Amélioration de la capacité de terres pour recharger son nappe phréatique est donc une alternative  pour atténuer l'insuffisance de stockage de l'eau de surface ainsi de réduire les pertes par les précipitations violentes.

 En général, les eaux souterraines fournit non seulement les puits et les sources, mais améliore également le débit des grands systèmes fluviaux pendant la saison sèche. Les haies de vétiver jouent également un rôle essentiel dans l'hydrologie des bassins versants et des nappes souterraines Les réductions de ruissellement, l'amélioration de l’infiltration, et l'amélioration de l'humidité du sol, y compris augmentation de la recharge des eaux souterraines pourraient être attendus des haies de vétiver bien implantes sur les contours.

Le ruissellement pluvial est réduite de près de 70 % quand les haies de vétiver sont plantées perpendiculairement à la pente et sur ​​le contour. La haie permet de ralentir et d'étaler le ruissellement sur ​​une grande surface. En particulier, la capacité de ses fortes racines à pénétrer dans les sols dure et impacter peuvent considérablement aider à l'infiltration d'eau et l'amélioration de l'humidité du sol, par rapport à beaucoup d'autres plantes. Cela a été prouvé dans de nombreuses études scientifiques qui ont montré que l’utilisation du système vétiver a montré  une augmentation significative de l'humidité du sol et le rendement des cultures.

Dans les études dans le nord de la Thaïlande, les haies de vétiver plantées sur des pentes cultivées ont prouvé une augmentation l'eau dans le profil du sol tout en réduisant les 19-56 % de perte d'eau par ruissellement .Le vétiver peut réduire l'excédent de ruissellement en détournant perpendiculairement le long des haies de contour et permettant de plus petites quantités de passer à travers le hais, tandis que d'autres montants sont infiltrées dans le sol et conservés. Dans la saison de cultivassions, la majeure partie de la quantité de précipitations conservais a été utilisé par les cultures avec une augmentation de productivité. La conclusion des recherches sont que dans les zones des sols fins, avec une faible conductivité hydraulique du sol, les haies de vétiver pourraient augmenter la recharge des nappes jusqu'à 20%.

Avec l'avertissement de météorologues de précipitations beaucoup plus imprévisibles, il est crucial que les eaux de ruissellements soient utilisées au bénéfice maximal.  Les haies de vétiver peut être un outil essentiel dans la prévention de la perte des eaux précieuse et les sols fertile parle  ruissellement, et encourager le recharge des puits et les sources d'eau.


11/05/2014

Le Réseau Vétiver International (TVNI) lance la sixième concours des prix du Vetiver


Le Réseau international de Vétiver est heureux d'annoncer la sixième tranche des prix vétiver en prévision de la sixième Conférence internationale sur le vétiver (ICV-6), à Danang, Vietnam, 6 au 8 mai 2015

Le TVNI lance cet appel aux candidatures pour les prix indiqués ci-dessous. La date limite pour les soumissions des candidatures est le 31 Janvier 2015. Les gagnants seront annoncés le 1er Avril 2015 et certificats honorant les lauréats seront présentés à ICV - 6.

Admissibilité
Les personnes ou les groupes qui ont fait preuve de leadership dans la recherche, l'utilisation ou la promotion de système de vétiver sont admissibles. Ceux-ci peuvent inclure les agriculteurs, les techniciens, les ONG, les étudiants, les scientifiques, les chercheurs, les entreprises privées, les innovateurs, etc., qui ont produit des résultats réels, documentés et reproductibles.
Les Membre du Conseil de TVNI sont exclus à des prix.

Catégories de prix
Les prix seront décernés dans les catégories et sous-catégories suivantes :
1. Recherche sur les plantes de vétiver
2. Le bio ingénierie avec Vetiver - (a) la recherche (b) l'application
3. L’Agriculture  - Conservation de l'eau et du sol (a) la recherche (b) l'application
4. L’Atténuation des eaux et des terres contaminées - (a) la recherche (b) l'application
5. Le développement communautaire en utilisant le vétiver
6. Innovation -  Quelque chose de nouveau, testé, mais pas encore largement adoptée
7. Champion du Vétiver - Ouvert pour les demandes de personnes qui étaient instrumentale ou efficaces dans l'utilisation du Système Vétiver au cours des 4-5 dernières années passe dans leur pays, région, ou domaine technique, par la voix du promotion , la recherche dédiée , ou amélioration technique.  (Les candidats ne peuvent pas se désigner).
8. Champion Mondial de Vétiver  - C'est pour la reconnaissance des personnes qui ont fait des
Contributions exceptionnelles à long terme pour la promotion de la Vétiver et obtenu qui ont obtenu des impacts globaux. Ce prix est dédié à candidats exceptionnels (Les candidats ne peuvent pas se nommer)

Les autres Prix
En outre, les prix en argent du système vétiver suivantes seront apportées par le
Comité sur la base des sélections pour toutes les catégories ci-dessus:
  •          Prix Monty Yudelman  ($2500) : Pour une contribution exceptionnelle à «l’agriculture durable » et la sécurité alimentaire.
  •          Prix Mark Dafforn ($1500) : Pour une contribution exceptionnelle à la science et à la recherche
  •          Prix Nick Dolphin ($750) : Pour la contribution et le succès dans la engagement et participation  communautaire

Les applications peuvent être soit des individus ou des groupes en ce qui concerne leur propre travail ou être nominée par un autre individu ou un groupe.

La documentation à soumettre peut être constitué de nombreux types d'informations
(Témoignages, rapports, articles, photographies, articles scientifiques, des témoignages, etc.)

Nous avons besoin de l'inclusion de photographes pertinentes montrant avant et après l'installation de vétiver. S'il vous plaît être aussi bref et clair que possible, mais d'une simple résumé n'est pas suffisant.

Langue :
Pour permettre la pleine participation des membres du Conseil dans le TVNI dans leur jugement  des candidatures toutes les soumissions doivent être en anglais.

Informations requises
1. Nom, adresse, courriel et numéro du candidat
2. Nom, adresse, e-mail et numéro de téléphone du proposer (si différente)
3. Description du projet, y compris les informations suivantes:
a. Localisation du projet ;
b. Description du projet ;
c. Réalisations du projet ;
d. Importance du projet ;
e. Documents à l'appui pour illustrer le projet, y compris des photos
f. Nom et adresse de un arbitre qui  est familier avec le projet.

Les applications doivent être envoyées par e -mail, avec des pièces jointes, à toutes les adresses e-mail suivants :

     Les documents électroniques doivent être soit ; Doc, docx ou en PDF. Si les images envoyées ne sont pas incorporées dans le document, ils doivent être jpeg.  La taille maximum du document ne peut pas dépasser 8 Mo intégrés, y compris des photos, cartes, graphiques, et les annexes.

Si plus de 8 Mo, vous devez soumettre via DropBox et partager le fichier avec :

Le TVNI enverra par e-mail, au demandeur, la confirmation de la réception de la demande.

Sélection de prix :
Les projets seront jugés sur les critères suivants.
  • Mérite : la qualité de la pensée et les méthodes utilisées pour atteindre les objectifs du projet
  • Pertinence: le potentiel du projet pour
  • ·         protéger / améliorer l'environnement ou ;
  • ·         réduire les coûts ou
  • ·         L’amélioration de la qualité de vie ou
  • ·         tout autre impact notable
  • Originalité: y compris l’utilisation des anciennes idées dans des contextes nouvelles
  • Application: Pour démontrer l'utilité des résultats, la reproductibilité et le potentiel pour ‘Upscaling’
  • Crédit supplémentaire sera donnée à ceux qui comprennent les modalités pratiques de avantages et les coûts ou un analyse coût / bénéfice ou analyse d’efficacité (coûts / avantages du Système de de téléphone Vétiver sur les systèmes traditionnels ou autres).

Le comité de sélection
Le comité de sélection comprend les membres suivants:

TVNI
  •          Richard Grimshaw, fondateur TVNI et membre du conseil d'administration
  •          Jim Smyle, président TVNI, Président et Directeur Amériques
  •          Dr. Paul Truong, TVNI membre du conseil, le directeur technique et le directeur pour l'Asie et l'Océanie
  •          Dr Dale Rachmeler, TVNI membre du conseil d'administration et Directeur pour l'Afrique sub-saharienne
  •          Mme Elise Pinners, TVNI membre du conseil et directeur du programme de la Terre Utilisent le développement durable (PLUS- Kenya)
  •          Roley Noffke, TVNI membre du conseil d'administration et directeur pour l'Afrique du Sud;  Président, International Erosion Control Association, la Région 2

Chaipattana FONDATION
  •          Mme Suwanna Parisi , Secrétaire général adjoint
  •          Les agents de projets de développement royaux, Thaïlande
  •          Dr. Narong Chomchalow Champion du Monde Vetiver 2011, coordonnateur du Réseau Vetiver Pacific Rim, Thaïlande

10/05/2014

La 6e Conférence Internationale sur le Vétiver - LE SYSTÈME DE VETIVER : L’APPUI AU DÉVELOPPEMENT DURABLE - À Da Nang, Vietnam en mai 2015 -


En mai 2015, le Vietnam sera l'hôte de la 6e Conférence internationale sur le vétiver (ICV- 6) sur le thème, " Système Vétiver : L’appui au développement durable». Les dates provisoires sont configurées du 5 au 7 mai 2013 à Furama Da Nang, au Vietnam. 

ICV- 6 vise à fournir une occasion pour les académiques et les professionnels de diverses disciplines dans le monde entier, de se rencontrer dans la ville de Danang au Vietnam pour partager, discuter, et s'informer sur les dernières technologies de vétiver et ses applications. Hôte d’ICV pour la première fois, le vétiver réseau Vietnam a confirmé son rôle en tant que membre enthousiaste du Réseau international de vétiver. 

La Conférence internationale sur le vétiver (ICV) est une manifestation scientifique qui met l'accent sur diverses applications du Système Vétiver. La cinquième conférence internationale sur le vétiver en Inde en 2011 a été un grand succès. Il a attiré près de 250 inscrits représentant 20 pays, et a fourni d'importantes possibilités de « networking », de développement professionnel et de l’éducation, ainsi que des occasions d’affaires. 

Après le succès de ICV- 5, ICV- 6 anticipe même plus de participants à cause du thème de «développement durable» basé sur le Système Vétiver est sérieusement envisagé que jamais dans de nombreux pays. Cette conférence réunira des décideurs, des chercheurs, des spécialistes, des représentants gouvernementaux et les organisations privées, qui entreprennent la tâche globale de «développement durable».

Le programme d’ICV-6 reflète celles des ICVs dernières, qui se composent de l'adresse « Keynote », présentations de conférenciers invités et communications libres, exposition des affiches, et des visites d'étude, et des activités sociales. En outre, il est anticipé que l'organisateur va organiser un cours de formation pratiqué ; "Artisanat avec le Vétiver". 

Organisations de soutien comprennent TVNI, la Fondation Chaipattana, Vietnam Vetiver Network Comité de Da Nang, Université de Da Nang et beaucoup d'autres des secteurs privé et les organisations non gouvernementales. 

Coordonnées : M. Man Tran - Coordinateur Vietnam Vétiver réseau 
2 Quang Trung, district de Hai Chau, Da Nang, Vietnam 
Email : info@icv6.org Tel : +84 511 3 849579 Site Web: http://icv6.org/

29/04/2014

La lutte contre la déforestation avec " Charbon vert " de vétiver et d'autres matières organiques



Le charbon de bois est l'un des combustibles domestiques les plus courantes au Sénégal aux côtés de gaz qui a un prix prohibitif pour beaucoup des personnes, et est parfois soumise à des pénuries. Au moins la moitié des 13 millions de sénégalais dépendent de bois et de charbon de bois comme combustible domestique, tandis que 40 pour cent en s'appuyant sur les produits pétroliers comme le gaz butane.

" Vous devez couper 5 kg de bois pour produire 1 kg de charbon de bois », a déclaré Ibrahima Niang , alternative spécialiste des énergies domestiques au ministère de l’Energie.

Selon le Département du Sénégal des Eaux et Forêts, 40.000 hectares de forêt sont coupés chaque année pour les combustibles domestiques et d'autres utilisations commerciales.
La déforestation est dit à aggraver l'érosion des sols - déjà un problème considérable dans certaines régions du Sénégal. Le pays fait partie du Sahel, une région où la pluviométrie erratique, la dégradation des terres et la désertification sont des défis constants pour une population en grande partie tributaires de l'agriculture et de l’élevage.

Il est une ONG environnementale, Pro Natura International, dans le nord du Sénégal, qui produit du "charbon vert " - un combustible domestique produit à partir de déchets agricoles pour remplacer le bois et le charbon de bois dans les poêles de cuisson. Ce carburant est produit par la compression des déchets agricoles, en briquettes et puis les faire carboniser avec aide d'une machine. Le produit a l'apparence et la sensation de charbon de bois et brûle pareillement.

Le projet a cependant connu des problèmes dans l’extension, marketing et distribution de cette énergie propre.

La simplification de la technologie
Cependant, il y a maintenant une nouvelle recherche d’Haïti qui simplifie la technologie de production de briquettes dans la mesure où il est à la portée de villages et même des familles. Il crée les possibilités de rendre les utilisateurs potentiellement indépendants en combustibles domestique.

La vidéo ci-dessous montre comment il est facile de faire des briquettes de charbon de bois verts à partir de déchets agricoles. Il nécessite très peu de technologie qui peut être a la portée de tout le monde.



Le Vetiver
Le vétiver est idéal pour la production de combustibles comme le « charbon vert ». Selon le Dr Massimo Maffei de l'Université de Turin en Italie, le vétiver a la plus forte activité photosynthétique d'une plante. D'autres plantes peuvent produire plus de tonnes par hectare en poids total, mais contiennent 50 % plus d’humidité. L’herbe du Vétiver, quand séchée, peut produire 70 à 80 tonnes par hectare de biomasse cellulosique.

L’herbe du vetiver peut aussi être et récolter les 2 à 3 fois par année, et ne demande pas d’être replanter chaque saison. Le Vétiver avec sa grande quantité de biomasse, constitue une excellente source pérenne et durable de matérielle première pour le « charbon vert », produisant jusqu'à 210 tonnes par hectare par an, dépendant de la manière de l’irrigation. Cette quantité de biomasse peut  faire une grande quantité de briquettes de charbon de bois " vert “, et enregistrer une grande quantité de dépenses des ménages en combustibles domestique.


27/04/2014

Le vétiver, une arme pour protéger les berges du Niger (et pourquoi pas les berges des fleuves Senegal ou Casamance?)

L’exemple malien. Le vétiver est une des armes pour protéger les berges du fleuve du Niger et freiner ainsi l’ensablement qui menace le troisième fleuve d’Afrique. Son utilisation est peu coûteuse et facile à vulgariser auprès des populations.





(De correspondant Afrik.com )

Originaire d’Inde, le vétiver est très présent dans les zones tropicales du monde. Cette herbe est très peu exigeante, proliférant dans les milieux humides, elle aime également la pleine lumière pour bien se développer. Le vétiver préfère les sols profonds et sablonneux mais s’adapte à toutes les qualités de terre, même à forte teneur acide ou alcaline, et prospère sans peine jusqu’à 2 000 mètres d’altitude.
Au Mali, des agriculteurs tirent profit des profondes racines du vétiver pour prévenir l’érosion des sols et retenir la terre dans leurs champs. C’est le cas à Missabougou en commune VI du district de Bamako dans le champ de Kader Sidibé. Là-bas, le vétiver est planté en haies serrées pour délimiter les parcelles. Hautes de un à trois mètres, fortes, droites, unies et très nombreuses, les tiges de vétiver poussent rapidement.

Une méthode simple
Le vétiver est un moyen simple, pratique, peu cher, demandant très peu d’entretien et très efficace, pour aider la conservation des sols et des eaux, le contrôle des sédiments ainsi que la stabilisation et la réhabilitation des terres.
De par sa nature végétale, il ne détruit pas l’environnement. Lorsqu’ils sont plantés en rangées, les plants de vétiver formeront une haie efficace pouvant ralentir et répandre les eaux de ruissellement, réduire l’érosion des sols, conserver l’humidité et retenir les sédiments sur place. Ses racines très longues s’enfoncent tout droit dans le sol, sur plusieurs mètres. « Le vétiver assure la stabilisation des terrains et empêche la destruction des sols par ravinement lors des fortes pluies, constituent en cela une arme de choix dans la lutte contre la désertification. Son usage permet également de conserver l’humilité nécessaires aux cultures car ses profondes racines favorisent l’infiltration des eaux de pluie et prélèvent leur ruissèlement », soutient Sidibé. Il s’est impliqué dans cette activité en 2006 à travers le projet de protection des berges du canal d’évacuation des eaux de pluie du quartier de Missabougou.

Le Mali, pays traversé par le fleuve Niger sur plus de 1 700 km, est éprouvé par le phénomène de dégradation des berges. Pour faire face à ce problème, la protection biologique par le système vétiver a été mis en œuvre dans certains villages et des résultats ont été obtenus. Selon Balla Moussa Drabo de l’Institut ouest-africain de protection de l’environnement (IOAPE), cette technique consiste à creuser des tranchées dans lesquelles est planté du vétiver. « Cette plante permet, dans une zone d’érosion, de retenir tout ce qui est solide et de laisser couler l’eau » note Balla Moussa Drabo, ce qui va permettre un tant soit peu de freiner l’ensablement qui menace le fleuve Niger.